Science /

Les trous noirs sont-ils à l’origine de l’univers ?

Si les scientifiques s’accordent sur le fait que notre univers est né à la suite du Big-Bang, on n’en sait pas beaucoup plus sur les étapes suivantes. Comment les planètes se sont-elles formées, concrètement ? Les trous noirs pourraient bien nous apporter la réponse. Explications, garanties sans bac +8.

Dans Interstellar, Christopher Nolan a tenté de visualiser un trou noir en balançant ce pauvre Matthew Mc Conaughey dans un espace formé de cordes en quatre dimensions (oui le temps est compris dedans). Si tout le monde n'a pas tout pigé au film, c'est normal. Les astrophysiciens eux-mêmes commencent tout juste à comprendre le fonctionnement de ces astres obscurs.
En une décennie, on en a appris beaucoup. Le 10 avril 2019, en particulier, la science a fait un bond de géant dans la compréhension des trous noirs. Ce jour-là, les astrophysiciens du monde entier braquent l'ensemble des télescopes de la planète sur un seul et même point de l'univers. Ils révèlent alors la toute première image d'un trou noir de l'histoire. Celle-ci :

Oui, ça n'a l'air de rien comme ça, rien qu'un donut rougeoyant. Ne vous y fiez pas, ses dimensions sont totalement hors de toute proportions connues : sa masse représente 6,5 milliards de soleils... Son diamètre se mesure en dizaines de milliards de kilomètres (!) Notre univers tout entier pourrait tenir dans ce trou noir...

Papa Big-Bang, maman trous noirs ?

Si nous savions jusqu'ici que notre univers était né du Big-Bang, nous n'avions pas beaucoup plus d'informations sur la façon dont les planètes s'étaient formées par la suite. Le trou noir observé ce jour-là par les scientifiques pourrait bien nous apporter une solution.
Premier constat, contrairement à la représentation que l'on s'en fait habituellement, un trou noir n'est pas uniquement un cercle obscur qui absorbe tout sur son passage. Un trou noir accumule tellement de matière, de gaz et d'énergie en un seul point que ce tout finit par rejaillir sous forme d'un jet propulsé de part et d'autre du trou noir, et ce, jusqu'à plusieurs dizaines de milliards de kilomètres. En fait, visualisez plutôt la bête comme ceci :

Pourquoi ça change tout ? Et bien, les scientifiques pensent que ce sont ces "jets" qui ont permis de propager et de mélanger la matière à travers l'espace, permettant la formation des étoiles et des galaxies. En clair, si le Big-Bang -en fait une période intense de milliards d'explosions supernovas- a permis l'apparition de la matière, les trous noirs, eux, ont permis de disperser cette matière à travers tout l'espace.
Comment la science en est-elle arrivée à cette conclusion ? Et bien, les scientifiques se sont aperçus que la matière qui composait les météorites, provenant parfois des recoins les plus éloignés de notre galaxie, était étrangement similaire à celle qui composait la Terre. En analysant ces cailloux venus de l'espace, les physiciens se sont même rendu compte que les éléments qui les composent -un mélange de fer et de nickel- sont les mêmes que ceux qui composent le noyau de... la Terre. Après tout, cela aurait pu être des matériaux totalement inconnus, impossible à identifier. Et bien non.

Les astrophysiciens pensent donc aujourd'hui que la Terre n'a pu recevoir la diversité de matière nécessaire à l'apparition de la vie que grâce à un apport massif venu d'ailleurs : des météorites extra-terrestres propulsées grâce aux jets des trous noirs.

Si le sujet vous intéresse, on ne peut que vous inviter à découvrir les deux documentaires qu'Arte diffuse gratuitement sur arte.tv jusqu'au 13/05/21, c'est passionnant !