Podcast /

Découvrir la littérature avec Valérie Manteau

Dans cet entretien avec l'autrice, éditrice et journaliste Valérie Manteau, on a voulu savoir quelle lectrice elle était, quels auteurs elle avait envie de nous faire lire et quels classiques méritaient d'être redécouverts.

En 2013, Valérie Manteau est une expatriée comblée. Ancienne journaliste à Charlie Hebdo, elle découvre Marseille l'année où la ville devient Capitale Européenne de la Culture. De son bureau, situé au 2e étage du Mucem, elle profite de la plus belle vue de la ville.

Du moins jusqu'au 7 janvier 2015. Les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper casher vont tout changer. Ce jour-là, Valérie Manteau devient écrivaine. Elle écrit Calme et Tranquille (2016) son premier roman, comme une réaction à chaud pour comprendre l'incompréhensible. Puis elle s'expatrie loin de France, à Istanbul. Elle en reviendra avec son deuxième roman Le Sillon (2018), un récit mêlant souvenirs et fiction dans lequel se croisent l'histoire d'un amour contrarié et le souvenir de la mort d'un militant arménien assassiné. Le livre obtient le prix Renaudot.

Aujourd'hui, Valérie Manteau est de retour à Marseille où elle vit dans le quartier de Noailles. Avec cet entretien, on a voulu savoir quelle lectrice elle était, quels auteurs elle avait envie de nous faire lire et quels classiques méritaient d'être redécouverts selon elle. Elle défend la littérature populaire, nous invite à dédramatiser l'acte de lire, elle nous parle de son amour de la Princesse de Clèves ou d'Aimé Césaire.

De Valérie Manteau :

  • Calme et Tranquille, 2016
  • Le Sillon, 2018

Les romans et essais cités dans l'entretien :

  • Le Club des Cinq
  • Le Tour du Monde en 80 Jours, 20 000 lieues sous les mers, Jules Verne
  • Toutankhamon, Christian Jacq
  • La Princesse de Clèves, de Madame de La Fayette
  • King Kong Théorie, de Virginie Despentes
  • D'autres vies que la mienne ; Limonov, d'Emmanuel Carrère
  • Tous les matins du monde, Pascal Quignard
  • Cahier d'un retour au pays natal, d'Aimé Césaire
  • Le Lion ; Les Cavaliers, de Joseph Kessel
  • Sur la Piste du Lion, d'Yves Courrière
  • Cette Chose Étrange en Moi ; Mon Nom est Rouge, d'Orhan Pamuk
  • La Horde du Contrevent, Alain Damasio

Les BD citées :

  • Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges, de Léonie Bischoff
  • Citéville, de Jérôme Dubois
  • Zaï Zaï Zaï Zaï, de Fabcaro

Court-métrage d'animation :

  • Chienne d'Histoire, de Serge Avédikian, dessins de Thomas Azuelos

Théâtre :

  • Viril, de Virginie Despentes